Qu’est-ce que la porosité d’un cheveu ?

Vous connaissez la texture de vos cheveux, vous maîtrisez la définition des boucles, vous gérez l’état de votre chevelure. Savez-vous en définir la porosité ?

Définir la porosité d’un cheveu

Un cheveu est constitué de cuticules qui réagissent lorsqu’on lui applique de l’eau. Avec une chevelure en bonne santé, ces cuticules sont régulières et permettent aux cheveux de rester en bonne santé en aidant l’humidité à entrer et à sortir. En revanche, lorsqu’elles sont trop compactes ou, à l’inverse, trop ouvertes, les cheveux auront un problème d’hydratation. On parle alors de cheveux avec une faible ou une forte porosité : la porosité d’un cheveu est donc sa capacité à absorber l’humidité et à retenir l’eau que vous allez lui apporter. Un cheveu avec une faible porosité aura du mal à absorber l’hydratation ; alors qu’un cheveu avec une forte porosité absorbe beaucoup d’eau, mais ne la retient pas. Il est important de connaître la porosité de ses cheveux afin de pouvoir adapter sa routine capillaire en lui appliquant des produits adaptés et en ayant les bons gestes.

Tester la porosité d’un cheveu

La porosité d’un cheveu ne se voit pas à l’œil nu. Mais il existe un petit test simple à faire : il suffit de récupérer quelques cheveux sur une brosse, de les laver avec un shampooing doux, de les rincer abondamment et de les laisser sécher pendant plusieurs heures. Puis on remplit un verre d’eau à température ambiante et on place ces quelques cheveux délicatement sur le dessus de l’eau. On patiente 5 petites minutes… Et on observe : si les cheveux restent à la surface de l’eau, ils sont d’une porosité faible ; s’ils coulent lentement et restent au milieu du verre, ils sont d’une porosité moyenne ; et s’ils restent au fond du verre, ils sont alors d’une forte porosité. La porosité des cheveux peut évoluer avec le temps, les soins qu’on leur applique, l’utilisation du fer à lisser, les colorations, etc… Il ne faut pas hésiter à la tester régulièrement.

Adapter ses soins selon la porosité du cheveu

Pour les cheveux à faible porosité, l’objectif va être d’ouvrir ces cuticules si soigneusement fermées pour laisser passer l’eau, mais aussi les actifs contenus dans les produits appliqués. On va donc utiliser des bonnets chauffants, des huiles chaudes pour ouvrir les écailles et appliquer des crèmes hydratantes sur des cheveux légèrement humides. On évite les huiles végétales trop lourdes comme le ricin ou le karité. Pour les cheveux à forte porosité, il faut au contraire refermer les cuticules pour sceller l’hydratation et retenir les soins au cœur de la fibre capillaire : on rince les cheveux à l’eau froide (ou tiède), on applique une huile ou un beurre végétal après la crème hydratante, on adopte mensuellement les soins protéinés. On bannit les sèche-cheveux et les fers à lisser. Pour les cheveux à porosité moyenne, on ne change rien à sa routine capillaire, tout va pour le mieux !

partagez l'article

Niwel - Wash & Co

Wash&Co

Cowash hydratant

Enrichi en Pulpe de Coco hydratante.

Le cowash qui lave en douceur, facilite le démêlage et apporte toute l’hydratation nécessaire à la fibre capillaire.

Je le veux!
Niwel - Leave in Conditioner

Leave in Conditioner

Leave in hydratant

Enrichi en Huile de Carapate

Le spray hydratant qui assouplit les cheveux  et facilite le coiffage.

Je le veux!