Astuces pour optimiser son masque capillaire

Véritable pansement pour les cheveux, le masque est devenu un indispensable de ma routine de soins. Quelques astuces pour en tirer le meilleur !

Choisir un soin adapté

Pour que votre masque capillaire vous offre tous les bénéfices dont il est capable, il faut qu’il soit en mesure de répondre aux besoins de vos cheveux. On choisit donc un soin qui soit adapté à la nature de la chevelure : il faut étudier son cheveu pour en connaître son état général, sa sécheresse, son épaisseur, sa porosité. On optera alors pour un masque réparateur, nourrissant, gainant, purifiant, densifiant, texturisant…

Ajouter des huiles essentielles

Pour booster l’effet d’un masque, on peut ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles : on peut ainsi ajouter des propriétés qui lui faisaient défaut ou mettre l’accent sur une action ciblée. La seule condition : que l’huile essentielle ne dépasse pas 5% du poids du masque.

Appliquer sur une chevelure humide

Le masque s’applique après le shampooing, sur cheveux humides. Attention, humide ne veut pas dire gorgés d’eau ! S’ils sont trop mouillés, le masque n’aura pas la même efficacité : on commence donc par les essorer à la main pour éviter que le soin ne prenne la fuite.

Insister sur les pointes

Pour qu’il soit efficace, un masque capillaire doit être appliqué mèche par mèche, de manière uniforme, sur les longueurs uniquement (seuls les masques purifiants ou exfoliants concernent les racines). On insiste bien sur les pointes : c’est la zone du cheveu la plus sèche et qui subit le plus de dommages.

Faire pénétrer

Il ne suffit pas d’appliquer un soin pour qu’il fonctionne, ça serait trop simple ! Il faut prendre le temps de bien le faire pénétrer et pour ce faire, rien de vaut un petit massage. On malaxe délicatement la chevelure entre les doigts et on fait des vanilles ou des tresses pour enfermer les actifs et conserver les bénéfices. Pas besoin de peigner les cheveux : une partie du produit risquerait de rester sur le peigne !

Utiliser la chaleur comme catalyseur

La chaleur ouvre les écailles du cheveu et permet une meilleure absorption des actifs. Une fois le masque appliqué, on se couvre donc la tête avec une serviette chaude qui ne doit pas dépasser 35 degrés (ou investissez dans un casque chauffant !)

Laisser poser

Un masque se laisse poser au minimum 10 minutes pour que la fibre capillaire ait le temps d’absorber les actifs. Si les cheveux sont très secs ou fragilisés, on le laisse plus longtemps que pour des cheveux normaux. Mais inutile de le laisser toute la nuit : au bout de 30 minutes, le cheveu est saturé, les brèches sont comblées et cela ne sert plus à rien de laisser le masque plus longtemps.

Rincer abondamment

Il serait dommage de gâcher les bienfaits du masque en ne rinçant pas suffisamment sa chevelure. On ne doit plus sentir de matière dans les cheveux : s’ils ne sont pas bien rincés, ils seront ternes et gras, et finiront sur le long terme par ne plus respirer. On peut ajouter un peu de vinaigre de cidre dans la dernière eau de rinçage pour apporter un peu de douceur à la chevelure.

partagez l'article

Niwel - Deep Care Mask

Deep Care Mask

Masque nutrition intense

A l’huile d’Abyssinie

Le masque profond qui pénètre au cœur de la fibre capillaire, lui apportant nutrition et douceur.

Je le veux!
Niwel - Double Care Mix

Double Care Mix

Traitement réparateur

Enrichi en Kératine

Le mélange entre la phase A et la phase B offre une émulsion thermoactive (chauffe et ouvre les écailles) qui renforce la fibre en profondeur.

Je le veux!