Cheveux texturés : j’adopte le pré-poo !

L’entretien des cheveux crépus nécessite une routine capillaire sans faille ! S’il faut parfois plusieurs essais (et de la patience) pour trouver celle qui conviendra le mieux à nos cheveux, une chose est certaine : on ne zappe pas l’étape du pré-poo…

Pré-poo, qu’est-ce que c’est ?

Un « pré-poo » (« poo » abréviation pour « shampoo », shampoing en anglais) est un traitement appliqué sur cheveu sec avant le shampoing. C’est donc un avant-shampooing qu’il faut rincer. Généralement à base d’huile ou de beurre végétal, il permet de soigner les cheveux des agressions de la semaine – shampooings, produits de coiffage, sèche-cheveux, lisseur, mais aussi pollution, sébum, tabac, etc… – en nourrissant la fibre capillaire. Si vos cheveux sont ultra-secs, cassants ou colorés, le pré-poo devient indispensable !

Les bienfaits du pré-poo sur les cheveux crépus

Premier atout du pré-poo : il va protéger la fibre capillaire lors du shampooing en créant une barrière protectrice. En effet, certains produits utilisent des détergents qui assèchent le cheveu en le débarrassant de son sébum. En bonus, il protège aussi contre le calcaire de l’eau lors du shampooing, trop agressif pour la fragilité des cheveux crépus ! Si vos cheveux sont ultra-secs, le pré-poo va les nourrir et les hydrater ; s’ils ont une tendance à être indémêlables, il va les assouplir et les rendre plus malléables ; s’ils sont ternes, le pré-poo ajoute des nutriments à vos cheveux qui vont lutter contre le dessèchement et les garder plus brillants ; s’ils sont cassants, il va l’aider à lutter contre les fourches et les dommages sur la fibre.

Comment faire mon pré-poo ?

Certains produits sont nécessaires pour faire un pré-poo… On a besoin d’une ou plusieurs huiles végétales comme l’huile d’olive, de ricin, de carapate, de jojoba que l’on choisit en fonction des besoins de ses cheveux. On peut remplacer l’huile par un après-shampooing pour sa texture plus crémeuse, moins huileuse et plus facile à appliquer. On ajoute du leave in pour renforcer les vertus réparatrices du mélange et quelques gouttes d’huiles essentielles comme le romarin pour donner de l’éclat ou de l’Ylang-ylang pour les fortifier.

Comment appliquer le pré-poo ?

Le pré-poo s’applique de préférence sur cheveux secs : on les sépare en 2 ou 4 sections en fonction du volume pour éviter d’emmêler sa chevelure et on applique le soin légèrement chauffé. Ni trop, ni trop peu : inutile d’imbiber les cheveux d’huile, ils ne pourront pas absorber une trop grosse quantité ! On insiste bien sur les pointes et on laisse poser 15 minutes sous un bonnet chauffant ou du cellophane.

DIY : mon pré-poo homemade !

Pour un pré-poo fait maison, il vous faut 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, 1 cuillère à soupe de miel, un œuf et de l’après-shampooing : ces ingrédients vont apporter protéines et hydratation à la chevelure. Pour les cheveux fragiles et cassants, c’est l’œuf et sa teneur en protéines qui va les réparer et les fortifier. Pour les cheveux secs, le miel et l’huile d’olive sont des actifs qui vont protéger le cheveu du calcaire et l’après-shampooing permettra de faciliter le démêlage.

partagez l'article

Niwel Beauty - Pure Shampoo

Pure Shampoo

Shampooing Purifiant

À la Lysine Equilibrante

Le shampooing  qui nettoie les cheveux sans les dessécher et qui élimine toutes les impuretés et dépôts de produits amoncelés au fil des semaines.

 

Je le veux!
Niwel - Oil Miracle

Oil Miracle

Bain d’huiles nourrissant

Aux 10 Huiles Végétales

Le bain de jouvence qui apporte nutrition et douceur aux cheveux abîmes ou desséchés sans les alourdir.

Je le veux!