Lissage : les bons gestes pour ne pas abîmer ses cheveux

Adeptes du lisseur, notre chevelure est bien lisse quoi qu’il arrive, mais finit pas subir des dommages. Comment lisser ses cheveux sans les fragiliser ?

Lissage des cheveux : les bons outils

Trouver les bons outils pour un lissage de la chevelure en bonne et due forme, c’est tout d’abord les adapter à la nature de ses cheveux. Ainsi, les cheveux fins opteront pour un lisseur doté de fines plaques alors que les chevelures épaisses préfèreront un lisseur à plaques larges. Mais dans tous les cas, on privilégiera un lisseur avec des plaques en céramique dont la chaleur se répartit de manière uniforme pour moins brusquer la fibre capillaire.

Lissage des cheveux : la bonne température

La plupart des fers à lisser proposent des thermostats réglables. Si certains lisseurs peuvent monter jusqu’à 230°C, on règle la température de son appareil selon la nature de sa chevelure. Les cheveux fins et/ou fragilisés n’ont pas besoin d’une grosse chaleur pour se lisser et pour rester lisses : 170°C seront suffisants. Les chevelures ondulées ou bouclées auront besoin de monter jusqu’à 210°C en raison d’une masse de cheveux un peu plus épaisse. Quant aux cheveux très épais, frisés ou crépus, plus difficiles à coiffer, ils pourront utiliser leur lisseur à 230°C s’ils n’oublient pas d’ajouter une bonne dose de soins !

Lissage des cheveux : les bons soins

Comme la chaleur assèche les cheveux vitesse grand V – et les cheveux frisés et crépus sont déjà par nature très secs – il est impératif d’apporter des soins à sa chevelure. Surtout si vous utilisez le lisseur tous les jours… Avant le lissage, on applique un soin thermo-protecteur pour protéger la fibre capillaire de la chaleur tout en la gainant. Et on intègre des soins nourrissants dans sa routine capillaire : shampooing, après-shampooing, masque et bain d’huiles.

Lissage des cheveux : les bons gestes

On commence par se sécher les cheveux : le lisseur ne fait pas office de sèche-cheveux, il risquerait de les brûler s’ils sont encore mouillés. On travaille ensuite mèche par mèche (d’environ 3 à 5 cm chacune) : on pense à tort que travailler des mèches plus épaisses fera gagner du temps. On démarre au niveau de la nuque pour revenir au visage, en passant d’un côté à l’autre. On glisse doucement le fer le long de la mèche et on la lâche une fois arrivée à la pointe, sans s’arrêter pour éviter la surchauffe. Si nécessaire, on repasse une deuxième fois, mais pas plus au risque d’abîmer la fibre capillaire. Si possible, on espace ses lissages pour laisser les cheveux se reposer : au minimum, on s’accorde un jour de repos entre deux utilisations.

partagez l'article

Niwel - Perfect Spray

Perfect Spray

Leave in thermoprotecteur

Enrichi en Kératine

Le leave in qui permet un lissage parfait et protège la fibre de la chaleur.

Je le veux!
Niwel - Oil Miracle

Oil Miracle

Bain d’huiles nourrissant

Aux 10 Huiles Végétales

Le bain de jouvence qui apporte nutrition et douceur aux cheveux abîmes ou desséchés sans les alourdir.

Je le veux!