Chute des cheveux : quand faut-il s’inquiéter ?

La brosse pleine de cheveux peut être affolante, mais il n’y a pas toujours raison de s’inquiéter pour autant. Quand faut-il tirer le signal d’alarme ?

La durée de vie d’un cheveu varie de 3 à 7 ans

La chevelure est constamment en renouvellement : les cheveux poussent, vivent, puis meurent et finissent par tomber. On considère qu’un cheveu est mort lorsqu’il ne pousse plus, c’est-à-dire quand il ne produit plus de kératine. Mais ce n’est pas pour autant qu’il tombe immédiatement : il va mettre encore 3 mois avant de se détacher du cuir chevelu, poussé par l’arrivée d’un nouveau cheveu. Un cheveu a une durée de vie comprise entre 3 et 7 ans et on perd normalement une vingtaine de cheveux par jour.

La chute de cheveux passagère : aucune inquiétude

De nombreuses raisons peuvent expliquer une chute de cheveux un peu plus importante qu’habituellement… Tout d’abord la chute peut être saisonnière : on perd souvent davantage de cheveux en mars/avril et en septembre/octobre, mais aussi lors d’un changement brutal de température ou d’un ensoleillement important. Cette chute excède rarement 3 mois. La chute peut aussi être réactionnelle : suite à une grossesse, en période de ménopause, en cas de gros stress, de grande fatigue, de dépression, de perte de poids, on peut constater une chute de cheveux passagère qui ne dure pas plus de 6 mois.

Quels remèdes aux chutes passagères ? Aucune inquiétude, qu’elles soient saisonnières ou réactionnelles, elles sont réversibles. Elles peuvent être enrayées avec un traitement antichute enrichi en fer, vitamine B, zinc qui va stopper la chute et relancer la pousse du cheveu. On en profite pour éviter tout ce qui fragiliserait la repousse du cheveu comme le tabac, les colorations, les expositions répétées au soleil.

La chute de cheveux pathologique : on consulte

Si la chute de cheveux dure plus de 6 mois, si elle modifie le volume de la chevelure ou l’implantation des cheveux ou si elle est essentiellement localisée au-dessus du crâne, il est conseillé de consulter un dermatologue. Cette chute pathologique provient d’un déséquilibre des fonctions vitales du cheveu, mais seul le médecin saura trouver les causes médicales (alopécie de traction, défrisage, alopécie androgénétique) et donc prescrire le bon traitement. Au bout de trois mois, les effets sont visibles, la chute est ralentie. Mais pas stoppée : elle est malheureusement inéluctable. C’est pourquoi il est important de prendre le traitement sur le long terme et de consulter le plus tôt possible pour que le bulbe soit traité avant que les cycles ne soient complètement épuisés.

partagez l'article

Niwel - Oil Miracle

Oil Miracle

Bain d’huiles nourrissant

Aux 10 Huiles Végétales

Le bain de jouvence qui apporte nutrition et douceur aux cheveux abîmes ou desséchés sans les alourdir.

Je le veux!
Niwel Beauty - Pure Shampoo

Pure Shampoo

Shampooing Purifiant

À la Lysine Equilibrante

Le shampooing  qui nettoie les cheveux sans les dessécher et qui élimine toutes les impuretés et dépôts de produits amoncelés au fil des semaines.

 

Je le veux!