La nuit, ennemi n°1 des cheveux texturés

Si l’on pense qu’avec la nuit, on oublie tous ses soucis, c’est mal connaître les cheveux bouclés, frisés ou crépus ! Casses, nœuds, boucles mal définies, le sommeil est en réalité leur ennemi n°1. Conseils pour protéger mes cheveux la nuit…

 Le principal souci que rencontrent les cheveux texturés – bouclés, frisés ou crépus – pendant la nuit, c’est le frottement. Cela peut paraître tout à fait anodin et pourtant, lorsque l’on dort, le simple fait de nous tourner et nous retourner provoque des frictions le long de la fibre capillaire. Résultats : elle s’assèche, s’emmêle, se fragilise. Comme il n’est pas possible de passer la nuit immobile, on trouve des parades pour limiter ces frottements !

 Spray nourrissant ou masque de nuit

Avant de se coucher, on met en place une routine simple et rapide qui va protéger vos cheveux : en leur apportant des nutriments grâce à l’application de produits nourrissants comme l’huile ou le beurre végétal, on les renforce, on les gaine et on limite donc les risques de casse et l’apparition de nœuds au réveil. 2 solutions : s’il n’y a pas de shampooing prévu le lendemain matin, on opte pour des textures légères qui ne vont pas graisser la chevelure : voile protecteur, spray nourrissant, brume leave in… De l’huile végétale (coco, carapate, jojoba) en toute petite quantité sur les pointes peut aussi jouer son rôle de protection sans nécessiter de rinçage. S’il s’agit plutôt d’un pré-poo, on choisit un masque à base d’huile végétale ou un baume riche en beurre de karité, de coco, de mangue que l’on applique surtout sur les pointes pour qu’elles absorbent les actifs toute la nuit et soient renforcées le lendemain.

Ananas ou vanille

Pour limiter les frottements sur l’oreiller et les draps, une méthode simple consiste à attacher sa chevelure. Mais pas n’importe comment : un chignon dans la nuque, par exemple, n’est pas une bonne idée car c’est le cuir chevelu qui va subir les tiraillements. Pour des boucles ou des frisures lâches, on opte pour la technique de l’ananas ! On relève ses cheveux en queue de cheval haute, que l’on attache avec un bandeau ou un chouchou au sommet du crâne : les boucles ne seront pas écrasées pendant le sommeil et, en bonus, les racines étant relevées, la chevelure gagnera en volume. Pour des boucles ou des frisures plus resserrées, on réalise des vanilles en enroulant deux mèches l’une autour de l’autre tout en les enroulant sur elles-mêmes. Attention à ce que la racine reste bien lâche pour éviter toute traction qui endommagerait le follicule pileux.

Bonnet ou oreiller

Pour que la nuit soit propice aux doux rêves et non aux cauchemars de cheveux abîmés, on conseille de les envelopper pour limiter les frottements. Un bonnet en soie ou en satin, c’est l’idéal ! Mais un foulard de la même matière fera aussi très bien l’affaire : on le plie en triangle et on le noue comme un turban en relevant les cheveux vers le haut. Il suffit ensuite d’attacher les extrémités au niveau de la nuque. Autre alternative : la taie d’oreiller, toujours en soie ou en satin, une matière moins desséchante que le coton.

partagez l'article

Niwel - Oil Miracle

Oil Miracle

Bain d’huiles nourrissant

Aux 10 Huiles Végétales

Le bain de jouvence qui apporte nutrition et douceur aux cheveux abîmes ou desséchés sans les alourdir.

Je le veux!
Niwel - Nightcream

Nightcream

Crème bouclante de nuit

Enrichi en Huile de Carapate.

La crème qui nourrit au quotidien les cheveux crépus. Idéale pour les Twist Out, Braid Out,…

Je le veux!