Cheveux crépus : comment les porter longs ?

Étape 1 : Porter une coiffure protectrice pendant 3 semaines
Pour porter des cheveux crépus longs, il faut trouver l’équilibre entre réduire la casse et favoriser la pousse des cheveux. Pour diminuer les risques de casse, on ne va pas laisser ses cheveux défaits : qui dit cheveux au vent, dit nécessairement manipulations, coiffage, nœuds et donc casse. On opte pour une coiffure protectrice – coiffure qui protège ou cache les longueurs et pointes des cheveux – que l’on ne va pas toucher pendant 3 semaines. On limite ainsi les frottements contre les vêtements, le vent, la pluie, l’utilisation du peigne. C’est LA clé pour favoriser la pousse des cheveux. Mais attention à ne pas trop la serrer !

Étape 2 : Éviter le démêlage
On le sait bien, mais n’hésitons pas à le rappeler : il n’est pas nécessaire de démêler cheveux crépus naturels tous les jours. Moins on manipule ses cheveux, moins ils se casseront et plus vous les verrez pousser. Entre deux shampooings, on démêle avec délicatesse et douceur, toujours sur cheveux humides : plus élastiques, ils risquent moins de se casser. On commence par les pointes avec un peigne à larges dents et on remonte vers les racines. Le démêlage au doigt fonctionne aussi très bien !

Étape 3 : Protéger ses cheveux contre la chaleur
La chaleur du sèche cheveux, du fer à boucler ou des plaques lissantes abîme la fibre capillaire et risque d’assécher un cheveu déjà sec et fragile par nature. On prend donc quelques précautions : après le shampooing, on commence par enlever l’excédent d’eau en tamponnant délicatement sa chevelure avec une serviette en microfibres, on applique ensuite un soin thermoprotecteur et on ajoute un diffuseur à son sèche cheveux pour bien répartir la chaleur. On fait attention d’être toujours en mouvement pour ne pas laisser la chaleur trop longtemps au même endroit.

Étape 4 : Apporter des nutriments aux cheveux
Il faut nourrir ses cheveux pour les rendre plus forts et plus résistants. Les nourrir, c’est leur apporter des nutriments de qualité (vitamines, minéraux, corps gras…) via l’alimentation bien sûr, mais aussi par des soins capillaires adaptés. On opte pour un leave in conditioner, une huile riche en acides gras et en vitamines – comme l’huile de carapate –, un masque à base de beurres végétaux qui vont réparer les cheveux abîmés, les nourrir en profondeur et fortifier les racines.

Étape 5 : Hydrater, hydrater, hydrater
S’il ne fallait retenir qu’une seule étape, ça serait celle-là : les cheveux, et surtout les cheveux crépus, ont besoin d’un apport quotidien en eau pour être en bonne santé. Des cheveux mal hydratés deviennent secs et ternes : les pointes finissent par être fourchues et par se casser. Tous les jours, on pulvérise un peu d’eau végétale ou florale et une fois par semaine, on applique un soin profond à base d’agents hydratants (comme le gel d’aloe vera) et nourrissants (comme l’huile de coco).

partagez l'article

Niwel - Leave in Conditioner

Leave in Conditioner

Leave in hydratant

Enrichi en Huile de Carapate

Le spray hydratant qui assouplit les cheveux  et facilite le coiffage.

Je le veux!
Niwel - Day Cream

Day Cream

Crème de jour

Enrichie en Huile de Carapate

La crème qui nourrit au quotidien les cheveux frisés. Idéale pour les Wash and Go.

Je le veux!