Conseils pour une transition capillaire réussie !

Pas facile de passer d’une chevelure défrisée parfois depuis des années à un nappy hair. Délicatesse et patience sont la clé d’une transition réussie !

Transition capillaire, qu’est-ce que c’est ?

Pour récupérer ses cheveux naturels, deux solutions : faire un big chop – c’est-à-dire tout couper ! – ou alors opter pour une phase de transition capillaire. Avec cette technique, on va passer du cheveu défrisé au cheveu naturel en laissant cohabiter les deux textures ensemble. Si passer à l’ultra court vous semble trop extrême, la transition est donc la meilleure option : puisque l’on garde les repousses crépues, on conserve ainsi une certaine longueur. À vous de choisir combien de temps vous souhaitez garder la partie défrisée : 6 mois, 1 an, 2 ans… Mais pour que les « nouveaux » cheveux crépus puissent prendre leur place, il va bien falloir couper un jour ou l’autre !

Transition capillaire, quelle routine ?

C’est là où les difficultés commencent ! Car qui dit transition capillaire, dit cohabitation de deux textures de cheveux. Et donc de deux routines spécifiques, l’une pour les longueurs défrisées, l’autre pour les repousses naturelles. Les premières, qu’elles aient été défrisées chimiquement ou par le passage répété du lisseur, sont généralement d’une porosité plus élevée : elles ont plus de mal à retenir l’hydratation que les repousses. La partie défrisée de la chevelure va donc nécessiter un apport plus important de protéines que la repousse naturelle : cette dernière a subi peu de manipulations, sa porosité est plutôt faible.

Transition capillaire, quels soins lui apporter ?

Les longueurs défrisées vont avoir besoin d’être nourries en profondeur pour éviter la casse. La bonne solution ? Le bain d’huile ! De préférence à base d’huile de coco, il va aider la chevelure à conserver l’hydratation, lui apporter de la brillance et de la douceur, lisser les écailles pour rendre le cheveu moins poreux. On insiste sur les pointes pour réparer les éventuelles fourches. Les repousses crépues vont, quant à elles, avoir besoin d’hydratation : un masque hydratant appliqué au niveau du cuir chevelu apportera la dose nécessaire. Au quotidien, on n’oublie pas d’hydrater ses cheveux – longueurs et repousses – avec un vaporisateur ou un spray hydratant.

Transition capillaire, comment coiffer ses cheveux ?

Un objectif : la « low manipulation »… Pendant cette phase de transition, il va falloir manipuler le moins possible ses cheveux. On commence déjà par démêler sa chevelure avec les doigts pour limiter au maximum la casse et on adopte une coiffure protectrice à garder 3-4 semaines. On opte pour de grosses tresses à même le cuir chevelu qui vont permettre aux longueurs de bien assimiler les soins ; ou alors pour un top knot, ce chignon réalisé sur le sommet de la tête qui va protéger les pointes ; ou tout simplement pour le port d’un foulard : style et protection des cheveux garantis !

partagez l'article

Niwel - Oil Miracle

Oil Miracle

Bain d’huiles nourrissant

Aux 10 Huiles Végétales

Le bain de jouvence qui apporte nutrition et douceur aux cheveux abîmes ou desséchés sans les alourdir.

Je le veux!
Niwel - Day Cream

Day Cream

Crème de jour

Enrichie en Huile de Carapate

La crème qui nourrit au quotidien les cheveux frisés. Idéale pour les Wash and Go.

Je le veux!