Les Ghana Braids, comment les réaliser ?

À la recherche d’une coiffure tressée plus originale qu’une simple natte ou vanille ? Alors les Ghana Braids sont faites pour vous… Allez, on se lance !

Les Ghana Braids, qu’est-ce que c’est ?

Appelées aussi « tresses écailles » en français ou « Banana Cornrows » en anglais, cette coiffure fait fureur sur Instagram depuis quelques mois. C’est une technique de tresses couchées avec un effet 3D : on ajoute des mèches au fur et à mesure que l’on tresse qui donnent l’illusion d’écailles de poisson. Originaire d’Afrique, principalement du Ghana évidemment, cette coiffure protectrice est ancestrale : on voit déjà ces tresses apparaître sur des hiéroglyphes ou des sculptures datant de 500 ans avant JC ! Elles représentaient le statut social, religieux, culturel et ethnique de la personne qui la portait. Aujourd’hui, des femmes de tous âges du monde entier portent fièrement les Ghana Braids, parfois accessoirisées de perles, de fleurs ou de fils colorés.

Les Ghana Braids, mode d’emploi

Débutantes dans le tressage, s’abstenir ! Si vous souhaitez les tenter vous-même, sachez que c’est une technique qui demande un petit peu de doigté et de l’entraînement. Commencez par étirer la chevelure au séchoir, il sera alors plus facile de travailler sur un cheveu lisse. On isole une toute petite mèche de cheveux à l’avant de la tête et on place une fine mèche de rajout en la pinçant par le milieu (pour créer 2 brins) et on tresse 7 fois. On ajoute alors une petite mèche de rajout que l’on place sur le dessus de la tresse, on tresse 2 fois en relâchant un côté du rajout, on ajoute la mèche de rajout restante dans la tresse pour tresser à nouveau 2 fois. Puis on recommence : on tresse 2 fois, on ajoute le rajout, on tresse 2 fois jusqu’à attendre la nuque. On fait ensuite une simple natte.

Les Ghana Braids, l’entretien

Cette coiffure protectrice se garde 2 à 3 semaines, pas davantage pour éviter la casse et le risque d’alopécie due à la traction sur le cuir chevelu. On se lave les cheveux une fois par semaine avec de l’eau et un conditionneur pour éliminer l’accumulation d’huile et les impuretés qui s’y seront accumulées. Au quotidien, on les nourrit avec un peu d’huile au niveau du cuir chevelu et sur les tresses (ayez la main légère sur les longueurs !). Dernière recommandation : la nuit, on porte un bonnet en soie ou un foulard pour éviter que les rajouts ne s’abîment à cause des frottements. Une fois les tresses retirées, on laisse son cuir chevelu au repos avant de songer à la prochaine coiffure !

partagez l'article

Niwel - Deep Care Mask

Deep Care Mask

Masque nutrition intense

A l’huile d’Abyssinie

Le masque profond qui pénètre au cœur de la fibre capillaire, lui apportant nutrition et douceur.

Je le veux!
Niwel - Oil Miracle

Oil Miracle

Bain d’huiles nourrissant

Aux 10 Huiles Végétales

Le bain de jouvence qui apporte nutrition et douceur aux cheveux abîmes ou desséchés sans les alourdir.

Je le veux!